Blog

Suivez l'actualité des Smart Grids et de l'Efficacité Énergétique des Bâtiments

25
mai

Z-Wave et Zigbee: combat annoncé ou cibles différentes?

Sigma Designs à la source des modules Z-Wave vient d’annoncer Mitsumi comme une seconde source pour les composants Z-Wave, ceci nous donne l’occasion de faire un point sur cette technologie et évidemment la confronter à la technologie Zigbee.

Il est vrai que l’on considère souvent Zigbee comme la technologie la plus prometteuse pour le développement de réseaux de capteurs (cf. les produits Bnext Energy). Qu’en est-il de Z-Wave? Quelles places respectives pour chacune de ces technologies?

Point commun entre ces deux technologies: elles reposent toutes deux sur une topologie de réseau mesh. La topologie mesh se caractérise par le fait que chaque élément du réseau peut faire office de répéteur, ainsi la communication entre deux éléments éloignés se fait par bonds successifs, limitant ainsi la puissance de transmission et donc l’énergie consommée. De plus cette fonctionnalité mesh permet à l’architecture des réseaux de ne pas être définie a priori mais de se construire au fur et à mesure de la densification des éléments du réseau.

Ces deux technologies sont donc clairement dédiées aux réseaux de capteurs bas coût.

L’une des technologies est standard (Zigbee) et l’autre est propriétaire (Z-Wave), développée par l’entreprise danoise Zensys, rachetée il y a 3 ans par l’entreprise américaine Sigma Designs. La conséquence directe est que l’on va trouver pour Zigbee un ensemble de fournisseurs potentiels de radio Zigbee alors qu’un seul acteur (bientôt deux) fournira l’ensemble des circuits Z-Wave.

L’écosystème Zigbee semble donc de ce point de vue plus prometteur.

Alors que le secteur de l’industrie semble avoir porté son choix sur Zigbee, il semble que le marché du grand public et les fabricants de ce secteur se dirigent plutôt vers Z-Wave. On constate d’ailleurs aujourd’hui la disponibilité d’un plus grand nombre de produits Z-Wave que Zigbee. Alors pourquoi cet état de fait ?

Tout d’abord, quelques points de repères techniques.

  • On le voit, les différences paraissent minimes. En fait, les plus grosses différences se situent au niveau du routage et de la fiabilité de l’information:
  • Là où Z-Wave adopte une méthode de routage limitée à une table unique de 232×232 entrées, Zigbee utilise une méthode de routage pour laquelle la table est distribuée à l’ensemble du réseau. La conséquence directe est qu’un réseau Z-Wave se limite à 232 points, alors qu’un réseau Zigbee peut monter jusqu’à 65 000 points. A contrario, cela implique des besoins en mémoire vive et en stockage plus importants pour Zigbee, d’où un coût matériel plus important.
  • La fiabilité des messages est plus robuste dans un réseau Zigbee que dans un réseau Z-Wave, ce qui constitue un avantage non négligeable pour certaines applications.

Ainsi, Z-Wave peut être vu comme une simplification du protocole Zigbee, ce qui pour certaines applications et une recherche de solutions économiques peut prendre tout son sens. Ainsi, pour des applications grand public il est possible que Z-Wave prenne le pas sur Zigbee.

Cependant il existe un risque important autour de l’écosystème Z-Wave: l’unicité du fournisseur de composants radio peut être à terme nuisible au développement de la technologie, qu’adviendra-t-il si par exemple Sigma Designs disparait ou plus simplement met cette technologie en stand-by ? En contrepartie, Zigbee représente plus le choix de l’industriel en recherche d’une solution fiable sur laquelle il pourra bâtir des systèmes plus conséquents et plus robustes.

Il est donc probable que chacune de ces technologies trouve son marché, Z-Wave peut-être plus chez le particulier, Zigbee peut-être plus dans les bâtiments tertiaires ou industriels. Mais en même temps, qu’en est-il de Zigbee PRO, Dash7, Android@Home ? Nous ne manquerons pas bien sûr de vous en parler dans un prochain article!

Références:


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *